Protégez-vous d'Alzheimer en parlant plusieurs langues ! Protégez-vous d'Alzheimer en parlant plusieurs langues !
14/05/2018 17:30 Aucun commentaire


La maladie d'Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative entraînant des pertes de mémoire et une altération de la perception des visages. Les souvenirs se dispersant progressivement dans l’esprit des personnes atteintes de cette terrible pathologie.

Parler plusieurs langues pour lutter contre Alzheimer

Il s'agit d'une nouvelle théorie issue de plusieurs recherches scientifiques sur les différentes manières de  prévenir l'apparition de la maladie d'Alzheimer. Cette méthode de prévention de la maladie d'Alzheimer  consiste à conseiller l'apprentissage de plusieurs langues étrangères.

Un lien certain entre bilinguisme et alzheimer

En effet, plusieurs études antérieures avaient déjà mis en avant un lien certain entre le bilinguisme et le déclenchement retardé des maladies neuro-dégénératives. Toutefois, de récentes études suggèrent que la capacité à parler deux langues ou plus, pourrait créer une réserve cognitive que le cerveau pourrait utiliser lorsque d'autres régions cérébrales deviendraient défaillantes.


Plus de matière grise!

Selon cette même étude, "les patients bilingues atteints d'Alzheimer montraient moins d'atrophie que les unilingues dans les endroits du cerveau comme les zones frontales liées entre autres au langage et donc à la mémorisation. Les patients polyglottes ayant en effet plus de matière grise, dans les zones cérébrales qui ont été sollicités par le multilinguisme pendant leur vie". C'est cette constatation, faite par les scientifiques ayant participé aux recherches, qui a permis de conclure que l'apprentissage de plusieurs langues étrangères pouvait protéger de l'apparition de la maladie d'Alzheimer.

Une terrible maladie pour les malades et leurs aidants

Lorsqu’elle survient, cette maladie neuro-dégénérative ne se contente pas d’anéantir progressivement les souvenirs récents, les visages familiers et le sens de l’orientation: elle bouleverse une vie familiale dans son ensemble. Ainsi, 3 millions de personnes sont véritablement concernées : les malades avec en première ligne leurs aidants familiaux.

 

Partager

 Commentaires :

 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de repos?