Les États-Unis approuvent le premier médicament contre la maladie d'Alzheimer

Actualités

Catégorie Actualités
Les États-Unis approuvent le premier médicament contre la maladie d'Alzheimer
Les États-Unis approuvent le premier médicament contre la maladie d'Alzheimer

Alors que les traitements actuels de la maladie d'Alzheimer se concentrent sur les symptômes, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a récemment approuvé un médicament qui ralentit la progression de la maladie. Qu'est-ce que cela promet, quelle est son efficacité, et quelles sont les limites de ce médicament dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer ?

 

Comment le médicament Aduhelm agit-il contre la maladie d'Alzheimer ?

 

La maladie d'Alzheimer se manifeste dans le cerveau par deux caractéristiques physiologiques : la présence de plaques séniles et la dégénérescence neurofibrillaire. Bien que certains facteurs de risque aient été mis en évidence, on ne connaît pas à ce jour de cause spécifique qui déclenche le processus de la maladie.  Les plaques séniles sont principalement constituées de fragments de protéines amyloïdes qui se trouvent normalement dans l'organisme. Mais dans les cerveaux touchés par la maladie, ces fragments de protéines amyloïdes ont tendance à s'agglutiner et à s’accumuler sous la forme de plaques séniles.  Le nouveau médicament de la société pharmaceutique Biogen se concentre sur l'agglutination anormale de cette protéine (bêta-amyloïde). Il s’agit de l’Aduhelm, ou Aducanumab, du nom de la molécule que le médicament utilise. Cette molécule fait partie des traitements basés sur les anticorps monoclonaux (protéines modifiées qui influencent les processus immunologiques). Grâce aux anticorps, les protéines bêta-amyloïdes sont combattues. 

 Avec ce nouveau traitement pour lutter contre la maladie d'Alzheimer, la voie de l'immunothérapie est ainsi mise sur le devant de la scène. Le médicament est administré une fois par mois par voie intraveineuse. Le coût du médicament est estimé à 56 000 dollars par an et par personne. Ce coût peut être remboursé, en fonction de l'assurance maladie du patient.

 

Le premier traitement contre la maladie d'Alzheimer approuvé depuis 2003

 

L'approbation récente de la FDA fait de l’Aduhelm le premier médicament contre la maladie d'Alzheimer à être approuvé par l'agence américaine depuis dix-huit ans. En outre, il s'agit du premier traitement axé sur la maladie et le déclin cognitif proprement dit, et pas seulement sur les symptômes ou les divers problèmes comportementaux. Plusieurs arguments ont été examinés avant que le médicament ne soit approuvé. Cependant, la FDA a exprimé des réserves en n'accordant qu'une approbation conditionnelle pour le traitement. L'efficacité du traitement doit encore être prouvée plus clairement. Par conséquent, la FDA a demandé à Biogen de continuer à mener des essais cliniques. Cela permettra de vérifier les avantages de l’Aduhelm et de fournir des informations plus détaillées, telles que le profil idéal du patient et le dosage le plus approprié.

 

Quels sont les avantages et les limites de l’Aduhelm/Aducanumab ?

 

Bien que l'Aduhelm apporte une contribution importante à la lutte contre la maladie d'Alzheimer et que le médicament a été récemment approuvé aux États-Unis, les experts ne sont pas unanimement convaincus par le médicament. Cela est principalement dû à l'absence de preuves de l'efficacité du médicament. La FDA a approuvé le médicament en raison du "besoin urgent de traitement" et de la volonté manifeste des patients d'accepter une certaine incertitude dans un traitement qui pourrait avoir "des effets importants".

Cependant, certaines grandes lignes sont ressorties des discussions scientifiques sur l'utilisation de ce médicament. Il ne fait aucun doute que cette approbation constitue une étape importante dans l'histoire de la recherche sur la maladie d'Alzheimer. Toutefois, nous devons tempérer notre enthousiasme. Il est important de préciser que le nouveau médicament n'est pas un "médicament miracle". Si les différents essais cliniques de phase III ont certes permis de montrer une réduction des plaques bêta-amyloïdes et du déclin cognitif de 23%, certains experts soulignent que ce traitement permet surtout de ralentir le déclin cognitif, mais ne guérit pas la maladie. En outre, le traitement semble être particulièrement efficace chez les patients qui se trouvent aux premiers stades de la maladie, c'est-à-dire ceux qui présentent des troubles cognitifs encore faibles et une démence légère.

Certains effets secondaires apparemment réversibles et rares ont également été identifiés et le patient doit être surveillé régulièrement pendant le traitement. Une attention particulière doit être accordée aux effets secondaires tels que les maux de tête, les chutes, les réactions allergiques et parfois le risque d'œdème ou de micro-saignement dans la zone du cerveau. Après avoir pesé les avantages et les risques, la FDA a néanmoins approuvé le traitement, principalement parce que l'autorité considère que la réduction des plaques est "cohérente et hautement convaincante." Bien que la FDA autorise l'utilisation de l'Aduhelm/Aducanumab, cela ne signifie pas pour autant que l’on soit parvenu à éradiquer la maladie d'Alzheimer. L'arrivée de ce médicament n'a pas encore permis de vaincre la maladie, mais elle offre un bon espoir que cela soit possible à l'avenir. Les experts espèrent en tout cas qu'avec cette grande découverte, la médecine a entamé une nouvelle voie vers une série de développements qui conduiront à un résultat optimal pour la lutte de la maladie d'Alzheimer.







Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée