Comment diminuer les symptômes de Parkinson grâce au sport ?

Actualités

Catégorie Actualités
Comment diminuer les symptômes de Parkinson grâce au sport ?
Comment diminuer les symptômes de Parkinson grâce au sport ?

Le 11 avril dernier, nous avons célébré une nouvelle Journée mondiale de la maladie de Parkinson. A cette occasion, une attention particulière est accordée dans le monde entier à cette maladie. Le 11 avril symbolise en effet l’anniversaire du médecin anglais James Parkinson (1755-1824), qui fut le premier à décrire les symptômes de la maladie. La Journée mondiale de la maladie de Parkinson représente un moment idéal de réflexion pour nous focaliser sur les opportunités qu'un patient atteint de la maladie de Parkinson a, malgré ses limites, comme le sport, par exemple, un excellent moyen de se changer les idées, de se réconcilier avec son corps et de travailler ses mouvements. 

 

La maladie de Parkinson est un trouble du mouvement. Les mouvements automatiques deviennent plus lents, plus petits et fonctionnent de moins en moins facilement. Plus le mouvement est complexe, plus il finira par devenir difficile. Pourtant, l'exercice est un très bon moyen de ralentir et de contrôler la maladie. En effet, l'exercice stimule la production de dopamine dans le cerveau. La dopamine est précisément la substance dont le corps a besoin pour contrôler les muscles du mouvement et qui fait défaut chez les malades de Parkinson. Pour cette raison, il est très bon et important pour les personnes atteintes de cette maladie de faire ou de continuer à faire de l'exercice.

 

Quels sont les bienfaits du sport en cas de maladie de Parkinson ? 

 

Le mouvement aide à réduire les symptômes moteurs et non moteurs de la maladie. Pensez aux problèmes d'équilibre et à la maniabilité réduite. Les patients peuvent également apprendre, à l'aide d'exercices spécifiques, comment éviter les chutes ou comment gérer des symptômes gênants tels que le «la rigidité». Ce symptôme conduit en effet le patient à se figer soudainement en marchant. Il s'arrête de bouger pendant un moment. De plus, l'exercice a une influence positive sur les symptômes courants de la maladie, tels que la constipation, les problèmes de sommeil et la dépression.

Malheureusement, la barrière à l'exercice est souvent élevée pour les parkinsoniens. Ils ont souvent peur ou ne sont pas motivés à faire de l'exercice en raison de handicaps moteurs et d’états dépressifs. C'est dommage, car il y a encore beaucoup d'activités sportives possibles : à la maison, à l'extérieur de la maison ou dans un établissement de soins à proximité. Des cours de formation spéciaux sont par exemple organisés pour les parkinsoniens dans les clubs sportifs et les maisons de repos et de soins.

 

Quels sports peuvent répondre aux besoins des personnes atteintes de la maladie de Parkinson? 

 

Parmi un large panel de sports bénéfiques, en voici quelques-uns:

Tai Chi et yoga: le Tai Chi et le Yoga sont des activités qui conviennent parfaitement aux patients de Parkinson. Pour reprendre le contrôle d'un mouvement, il est important pour eux de bouger plus consciemment. Et c'est exactement ce sur quoi se concentrent le Tai Chi et le Yoga. De plus, le grand avantage de cette discipline du mouvement est que les exercices qui sont effectués se concentrent à la fois sur la santé mentale et physique du participant. Les exercices aident à renforcer les muscles, à maintenir l'équilibre du corps et à se détendre.

 

Danse : La danse est un bon moyen de favoriser l'équilibre. De plus, la danse permet de travailler contre la raideur et la motricité fine y est pratiquée. La musique fournit également ce stimulus supplémentaire pour bouger. Le chorégraphe américain Mark Morris développe des programmes de danse spéciaux pour les Parkinsoniens depuis 2001. Il existe désormais également de nombreux établissements de soins et maisons de repos et de soins qui organisent des cours de danse spéciaux pour les personnes souffrant de troubles du mouvement et pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson en particulier.

 

Boxe : L'entraînement de boxe aide à améliorer la communication entre les muscles et le cerveau. Pendant ce sport, le patient doit basculer en permanence entre le cerveau et le corps. C'est un bon moyen de continuer à pratiquer l'agilité et la coordination. Mais avec la boxe, les PwP entraînent également leur vitesse de réaction et leur force, aspects qui sont affectés par la maladie. Les sessions de formation sont sans contact, ce qui signifie que les patients frappent ou donnent des coups de pied avec des gants de boxe, des tampons ou des sacs de frappe.

 

Cyclisme : même lorsque la marche devient difficile, le vélo est souvent encore possible pour les patients atteints de la maladie de Parkinson. Faire du vélo à l’aide d’un vélo d’appartement, par exemple, est un moyen sûr de continuer à bouger. Mais faire du vélo en toute sécurité en plein air est certainement également possible. Si le cyclisme sur un vélo normal devient difficile en raison des symptômes de la maladie, il est possible de louer ou d'acheter un vélo adapté. Il existe même des vélos où les mains et les jambes sont mises en mouvement en même temps.

 

Lors du choix d'une activité physique, il est important non seulement de trouver une façon sécurisée de faire de l'exercice, mais aussi de choisir une activité qui vous convient. Si vous n'aimez pas vraiment le sport que vous pratiquez, vous éprouverez davantage de difficultés à vous entraîner régulièrement et sur du long terme. Un physiothérapeute peut vous aider à trouver et à mettre en place un programme d'exercices adapté. Les maisons de repos organisent également de nombreuses activités pour que les résidents continuent de bouger. Le choix des activités prend souvent également en compte les possibilités et les limites des Parkinsoniens. .

 

Les conseillers de Retraite Plus peuvent vous informer sur les maisons de repos qui accordent une attention particulière aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson et  les activités qu’ils organisent plus particulièrement pour ces résidents. Vous souhaitez plus d'informations sur une maison de repos et de soins dans votre région ou vous souhaitez être guidé dans votre recherche d'une solution de soins en résidence adaptée? N'hésitez pas à contacter l'un de nos conseillers au  02 318 04 78.

 

 

 

 

Dossier Parkinson : Les symptômes et les causes de la Maladie de Parkinson

Voir la vidéo

Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée